Consciente des enjeux sociétaux liés aux problématiques environnementales, Université Paris Cité propose une quarantaine de formations visant à faire de ses étudiantes et étudiants, des citoyennes et citoyens éclairés, actrices et acteurs de la transition écologique. En 2023, une nouvelle formation – le diplôme inter-universitaire Santé-Environnement – vient compléter cette offre.


Le contexte politique

En février 2022, un groupe d’experts du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), co-présidé par Jean Jouzel, climatologue et professeur émérite au CEA, laboratoire des sciences du climat et de l’environnement, et Luc Abbadie, professeur des universités à l’Institut d’écologie et des sciences de l’environnement de Paris (Sorbonne Université) a remis son rapport consacré à la sensibilisation et à la formation aux enjeux de la transition écologique et du développement durable dans l’enseignement supérieur.
Former la totalité des étudiants jusqu’à bac+2 aux enjeux de la transition écologique fait partie des solutions d’adaptation.

En savoir plus.


L’application dans les enseignements

Afin de répondre à ces enjeux, de plus en plus d’universités et d’écoles proposent des actions de sensibilisation, des formations, voire des filières dédiées à la transition écologique. Grâce à leur engagement, certaines ont déjà développé d’importants projets avec les étudiants, les associations, les collectivités territoriales ainsi qu’avec les alliances européennes. Université Paris Cité s’est depuis longtemps engagée dans cette voie et continue en 2023 avec une nouvelle formation, le diplôme inter-universitaire Santé-Environnement.


La démarche d’Université Paris Cité

Que ce soit dans la cadre d’une transition écologique vers des usages moins énergivores, dans celui des aménagements territoriaux, des risques chimiques ou encore des risques sanitaires, Université Paris Cité s’inscrit activement dans la démarche et propose de nombreux parcours de formation et diplômes d’université dédiés à l’environnement et l’énergie. Voir la liste des formations.

 

Une nouvelle formation sur la santé et l’environnement en 2023 à UPCité

 

  • Le DIU Santé-Environnement, en partenariat avec l’UPEC

Ce DIU, qui ouvre également en 2023, vise à améliorer les connaissances et les compétences des participants dans la compréhension de l’impact des facteurs environnementaux sur la santé. Il aborde notamment les problématiques de pollution de l’eau, de l’air et du sol, ainsi que la question des contaminants alimentaires.

Cette formation s’adresse autant aux cadres d’entreprises et ingénieurs HSE qu’aux professionnels de santé ou agents et élus des collectivités territoriales, ou toute personne concernée par le sujet, et apporte des notions essentielles en toxicologie, épidémiologie, réglementation et communication environnemental.

À l’issue de la formation, l’apprenant est capable d’identifier les différentes sources de pollution, évaluer les risques sanitaires et épidémiologiques, prendre en compte les aspects réglementaires et légaux en matière d’environnement, maîtriser les éléments de langage pour adapter sa communication (médias, réunions publiques, consultations médicales), élaborer des solutions pratiques et appliquer les connaissances acquises dans les milieux air, eau, sols et alimentation.

En savoir plus.

 

Zoom sur un parcours de master en alternance “Énergie, écologie, société”

 

  • Le master Énergie, parcours « Énergie, écologie, société », porté par la Faculté Sociétés & Humanités

Ce parcours de master, complété depuis 2019 par le M1 « Approche Sociale des Enjeux Énergétiques », est une formation en alternance qui existe avec succès depuis plus de dix ans. Il s’adresse aux étudiants de sciences humaines ou des sciences exactes, qui souhaitent poursuivre leurs études dans le domaine de la gestion de ressources et de la transition énergétique et écologique, en réponse à un besoin dans le secteur de l’énergie confronté aujourd’hui aux enjeux de soutenabilité planétaire et une demande sociale forte.

À la fin de la formation, les apprenants seront capables de répondre aux besoins du marché dans les entreprises, administrations et structures associatives, qui cherchent des cadres ayant à la fois une compréhension des enjeux techniques et une capacité à analyser les éléments sociaux qui déterminent les questions énergétiques et de transition.

Ce master offre des perspectives métiers tels que : chef de projet/responsable de projet énergie, chargé de mission concertation énergie, ingénieur certification, ingénieur opération Power&Gas, ingénieur d’études, ingénieur de recherche en efficacité énergétique, …

En savoir plus.

 

 

 


Contacts

DEFI – Pôle Formation Tout au Long de la Vie (FTLV)
et Pôle Formation Continue Universitaire (FCU)

 

Campus Saint-Germain-des-Prés
Du lundi au mercredi
9h30 à 12h et 13h30 à 16h
45 rue des Saints-Pères, Paris 6e
8e étage
01 76 53 46 30
formation-continue.defi@u-paris.fr

À lire aussi

Entretien avec Imane Boucenna, Vice-doyenne en charge de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage à la Faculté des Sciences d’Université Paris Cité

Entretien avec Imane Boucenna, Vice-doyenne en charge de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage à la Faculté des Sciences d’Université Paris Cité

Après avoir fait une maîtrise de physique en Algérie, Imane Boucenna est arrivée en France pour faire un DEA, puis un doctorat et un post-doctorat avant d’être recrutée comme maître de conférence au laboratoire LBHP de l’université Paris Diderot. Aujourd’hui, elle a...