À l’occasion de l’organisation des JO 2024 à Paris, des défis majeurs en matière de sécurité et de sureté privée attendent les acteurs du secteur. Afin de les préparer et les accompagner au mieux, Université Paris Cité propose le DU sécurité sureté privée dans l’espace ouvert au public.

Un secteur en pleine mutation

La sécurisation des risques assumés par les professionnels de la sécurité-sûreté sont devenus de plus en plus nombreux et plus complexes. Ils peuvent être juridiques, financiers, professionnels, technologiques et vont concerner des domaines divers et de plus en plus variés. Parmi les secteurs classiques, certains plus particulièrement ont connu des mutations importantes et requièrent de nouvelles compétences. Nouvelles compétences que des professionnels intervenant dans le DU sécurité sureté privée dans l’espace ouvert au public se proposent de partager avec une promotion composée de candidats sélectionnés avec soin.

Un parcours de formation ajusté à la nouvelle réglementation et aux nouvelles technologies

Face à une offre réduite sur le marché de la formation, et pour répondre aux nouvelles attentes des professionnels, l’équipe pédagogique du DU s’est engagée à proposer un parcours de formation qui puisse satisfaire ces nouveaux besoins comme par exemple le caractère fortement évolutif de la règlementation et des dispositifs, la prégnance de l’évaluation et de la méthodologie et gestion de projet ou encore le contexte de judiciarisation croissante du secteur, parmi tant d’autres.

Une formation consolidante et complémentaire de l’existant

Ce DU consolide la formation de la licence professionnelle « Sécurité des biens et des personnes », notamment en matière de sécurité évènementielle, de technologies de sécurité et de sûreté des transports.  

De plus, il offre à des étudiants issus de formations généralistes de niveau bac+3 de recevoir une formation favorisant leur insertion professionnelle.

Enfin, il propose aux étudiants préparant les concours internes de commissaire de police ou de gendarmerie un complément de formation utile dans la perspective d’une coopération toujours plus étroite entre les services de police et les prestataires privés de sécurité.

Des champs de compétences élargis et un niveau d’expertise élevé

Les champs de compétences développés, notamment dans le cadre de la période particulière de la préparation des JO 2024, concernent une mixité de publics et permettent l’ouverture vers des métiers émergents tout autant que la collaboration dans le cadre des cours entre personnels agissant dans un domaine très large qu’est celui de la sécurité-sureté. Ainsi, l’importance des enjeux, la multiplicité des acteurs publics et privés impliqués, la complexité des processus, imposent ici un niveau d’expertise élevé que les enseignements du DU permettront d’atteindre tout en proposant des outils d’analyse et de gestion, ainsi qu’en privilégiant une pédagogie active basée sur des études de cas, des mises en situation et des retours d’expérience, entre autres outils proposés par des intervenants spécialisés.

 

En savoir plus et inscriptions

Candidatures jusqu’au 31 décembre 2023

Début de la formation : 30 janvier 2024

 

Contacts

DEFI – Pôle Formation Continue Universitaire (FCU)

 

Campus Saint-Germain-des-Prés
Du lundi au vendredi
9h30 à 12h et 13h30 à 16h
45 rue des Saints-Pères, Paris 6e
8e étage
01 76 53 46 30
dudiu.fcu.defi@u-paris.fr

 

Campus Grands Moulins
Du lundi au vendredi
9h30 à 12h et 13h30 à 17h
5 rue Thomas Mann, Paris 13e
Bâtiment des Grands Moulins
Aile C – 1er étage
Bureau 174 C
01 57 27 65 22
dudiu.fcu.defi@u-paris.fr

À lire aussi

Entretien avec Imane Boucenna, Vice-doyenne en charge de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage à la Faculté des Sciences d’Université Paris Cité

Entretien avec Imane Boucenna, Vice-doyenne en charge de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage à la Faculté des Sciences d’Université Paris Cité

Après avoir fait une maîtrise de physique en Algérie, Imane Boucenna est arrivée en France pour faire un DEA, puis un doctorat et un post-doctorat avant d’être recrutée comme maître de conférence au laboratoire LBHP de l’université Paris Diderot. Aujourd’hui, elle a...